Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Hier, c'est par un article sur Charlie Hebdo, dans le sud-ouest, que je prends conscience de plusieurs choses qui me ''remontent-en-surface''. Ces différentes discussions, interrogations trottaient dans ma tête, cependant je ne leur cherchais pas de signification car je savais que le moment n'était pas encore venu de les comprendre.

 

La première chose que je croyais était que les gens devaient souffrir pour comprendre la souffrance et ses causes. Tu me disais, josé, qu'il n'y avait pas besoin de souffrir pour comprendre, je ne voyais pas comment...maintenant, c'est fait, je comprends et je suis bien d'accord avec toi: cela peut être évité, de souffrir. 

 

Mais alors, comment ? Faut-il être sur La voie pour savoir comment faire ? Il est vrai qu'elle est une aide très précieuse et je ne parlerais que d'elle, entendu que je ne connais et n'expérimente qu'elle.


L'Observance, cet apprentissage fondamental nous permet d'apprendre à diriger notre vie. Par ses trois pieds, ces conseils que tu nous donnes, je prends encore conscience que la Constance permet bien d'évoluer dans la pratique et aujourd'hui je constate qu'écrire me libère et m'aide à améliorer mon quotidien en faisant remonter, à ma Conscience, cette nouvelle compréhension. Oui, je l'ai déjà lu cette phrase. Mais aujourd'hui, je peux l'écrire et je dois le faire, sinon j'en subirais les conséquences: mauvais sommeil, tergiversations, déséquilibre.

 

Ainsi ce trépied de l'Agya m'interroge sur l'importance de ces mots: Méditation, Satsang et Service qui prennent, à chaque remontée, un nouveau sens, encore plus large.

 

Comment faire pour arrêter de souffrir ?

 

Tout se dissoudra par l'Observance de l'Agya. Voilà le passeport pour entrer dans la Paix. Cette paix dont tu ne cesses de me parler, je comprends son importance. Elle nous pose, elle nous rend limpide, sereine, calme et nous permet de vivre un moment très précieux: le moment présent.

 

À chaque étape sa compréhension. À chaque étape son évolution. À chaque étape c'est un escalier que l''on monte et un palier qui mène à l'intérieur, toujours plus profond. À chaque étape son niveau d'éveil de sa Conscience et prend une nouvelle dimension, qui prend le large et qui y va avec Assurance, Conviction et Foi.

 

Je ne ressens plus de peur, je me laisse guider, je me laisse séduire par ce chemin que j'ai décidé de suivre le jour où j'ai fait le choix de demander la Révélation. Ainsi la peur s'estompe et me laisse entrevoir un espace chaleureux, où je me sens si bien comme s'il savait...ce dont j'ai besoin pour me sentir ainsi.

 

Il me connaît si parfaitement que je ne peux que lui faire confiance. Il m'offre ses cadeaux quotidiens par la Grâce, les dépose devant ma porte et je ne peux que le remercier, être Reconnaissante, pleine de Gratitude et aller vers Lui. Mon chemin est là, j'ai envie, j'ai besoin d'être avec lui, de me retrouver en Lui.

 

Alors, je comprends que c'est cet amour que je suis, par sa Grâce et cet amour est partout, partout. Il est dans chaque chose, dans chaque être vivant, dans chaque particule, dans chaque espace, dans l'eau, le feu, la terre, l'air auquel je me veux attentive à travers les souffles qui m'en emplissent. Je peux être attentionnée, délicate, tendre, affectueuse, aimante. Je me dois d'être compréhensive, d'être sensible, d'être pleine d'empathie.

 

Je prends conscience des événements qui viennent, qui repartent et d'exprimer notre avis sur un sujet quelconque voire un dessin, ce qui me rappelle ce tragique événement de Charlie-Hebdo, me fait prendre conscience que la tolérance manque dans ce monde, certes, mais qu'il y a quelque chose de plus important que ces événements, cette brutalité.

 

Alors en lisant cet article une compréhension m'est venue, comme une bulle qui éclate, comme une pomme qui mûrit et qui tombe par terre. Ces agresseurs qui ont tués, pour des dessins, manquent de Tolérance sans nul doute, mais nous devons corriger notre façon de voir les choses. Parce que notre perception est faussée lorsque nous ne sommes pas centrés. Lorsque la paix ne nous habite pas. Lorsque l'Amour ne nous imbibe pas. 

 

(le 03 février 2015)

 

Tag(s) : #L'Observance, #Paix intérieure

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :