Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout est une question de maîtrise, de vigilance, de pratique constante. Si nous voulons ressentir Sa présence, nous devons poser notre Conscience sur Lui. Quoi de plus facile que de pratiquer le yoga-originel ! Voici ce dont parle ce texte...

 

Je constate que de vivre dans le moment présent, tout au long de la journée, permet d'affiner sa compréhension.

 

Il est alors souhaitable de rester vigilante afin de maîtriser ses pensées, les écarter pour ne pas louper une miette de ce que l'on vit. C'est indispensable pour vivre le présent. De plus, cela améliore la qualité de la méditation profonde et le respect dans la pratique des quatre techniques.

 

Oh bien sûr ! Être à cent pour cent sans pensée n'est pas encore d'actualité, mais cela devient envisageable. D'autant plus, j'en ai pris conscience, qu'avec de la pratique, une constance quotidienne, la perception change, on voit les choses d'une manière différente, c'est clair, c'est limpide et la compréhension devient alors plus simple, forcément !

 

En faisant du ménage et en rangeant les affaires à leur place, ça aide à comprendre ce que l'on vit et à en recevoir tout, tout le bénéfice. L'Observance aide aussi beaucoup pour se recentrer, se mettre toujours dans le fluide de la Grâce.

 

Je suis comme une bicyclette à vrai dire. L'Observance est l'huile de roulement. Le moment présent c'est Lui. Je viens de méditer et de prendre conscience de plusieurs choses qui me sont ''remontées-en surface''.

 

Ce soir, je viens de lire sur facebook un post, sur le yoga-originel: ''L'égrégore'' et plusieurs phrases m'ont interpellé: ''Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon Nom, je suis au milieu d'eux.'' [Matthieu 18/20]

 

Je me suis alors posé cette question: mais comment ? Puis, j'ai laissé tomber. J'ai continué à lire. "Le mot Saint-Nom désigne deux réalités : la manifestation active de l'Un, dans sa Création, et la technique de méditation qui est enseignée au cours de la Révélation faite à l'entrée de la voie et qui permet de prendre conscience de cette présence.'' Tiens, prendre conscience de sa Présence. Voilà deux phrases qui m'interrogeaient. Mais, je n'allais pas plus loin.

 

Dans la méditation, plusieurs morceaux du puzzle, indispensables sûrement maintenant, étaient en train de s'assembler pour que je comprenne ces questions en attente de réponse et ainsi mieux avancer. Eh oui ! Parce que des petits morceaux d'expériences sont là pour que, à un moment donné, quand c'est le moment, ressurgissent et se relient entre eux, mettant de la clarté, de la lumière, de la transparence dans la compréhension.

 

Dernièrement, j'ai vécu des expériences fantastiques, fabuleuses, extraordinaires. Comme si les expériences réalisées me donnaient droit à goûter, par petites gorgées, au Saint-Nom et d'un coup: plus de pensée. La joie, l'amour et la paix m'imbibaient, je rayonnais et m'imprégnais à ma convenance si souvent de Lui ! Cette expérience vécue dernièrement m'a laissé des traces, m'a révélé un Trésor, un pur Bonheur.

 

Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'il faut que je prenne conscience de ce phénomène, de cette énigme, que je l'intègre afin de pouvoir en bénéficier à la demande.

 

Alors, ''prendre conscience de sa Présence'', ''Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon Nom, je suis au milieu d'eux.'' ...se trouver en son Nom c'est avoir sa Conscience en son Nom, c'est à dire avoir conscience du Saint-Nom [''Demeurez en moi, et moi, je demeurerai en vous.'' Jean ch 15].

 

Cela m'a fait repenser à cet été. Lorsque je travaillais, j'étais liée au moment présent et je me mariais donc, à chaque fois, avec Lui et c'était du Pur bonheur. Chaque instant était précieux et chaque geste était naturellement lié à Lui. Chaque geste me permettait d'être en symbiose avec le moment présent, donc avec Lui, donc avec les gens. Il n'y avait donc plus rien qui comptait sauf l'Instant.

 

C'est fascinant ! Avoir sa Conscience en son Nom, c'est être dans le moment présent. Quand nous pratiquons la technique du Saint-Nom, c'est bien Lui qui entre en nous et qui ressort de nous. C'est grâce à Lui que l'on vit et il est partout, partout ! En prendre conscience nous libère, nous rend autonome, nous rend confiant.

 

La dernière fois que j'ai embrassé mon amoureux, je lui ai dit: « Ouahooo, cette profondeur de baiser, je n'en reviens pas », et il m'a répondu: « Je n'ai pourtant rien fait ! C'est toi qui m'as embrassé.» Je n'ai su rien dire, je suis restée perplexe. Maintenant je me dis que j'étais sûrement en adéquation avec Lui, j'étais sûrement en symbiose avec le moment présent donc avec le Saint-Nom. Cette joie de vivre prend une nouvelle signification. Si je suis ''ici et maintenant'' je suis avec Lui, je suis en sa compagnie, je suis dans Lui, je suis dans son effluve et je bénéficie de sa Grâce.


Toutes ces expériences me font comprendre que si je souhaite sa Présence, il est alors facile d'être dans le moment présent, ici et maintenant ! Et pas seulement dans la méditation formelle.

 

L'Agya, Service, Satsang et Méditation prend une nouvelle fois un nouveau sens: dans les trois, il y a Lui. Je vais en Lui par la Méditation. Par l'action du non-agir, je suis en Lui, par le Service et je me laisse traverser par Lui par le Satsang. Je le savais, mais ça devient plus pertinent !

 

(22 février 2015)

 

Tag(s) : #Moment Présent, #Observance, #Le Saint-Nom, #Conscience

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :