Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etre en harmonie c'est être en accord avec ce qui nous entoure. Pour être en harmonie, il suffit juste de poser sa Conscience sur Lui, sur Le Saint-Nom. Comment faire ? Pratiquer le yoga-originel ! 

 

Je me rends compte qu'être en harmonie avec ce qui nous entoure, c'est fondamental pour être bien. 

 

Quand nous le sommes, c'est tout notre être qui devient complet, il ne manque rien. Nous sommes à notre place, là où nous devons être. Nous sommes simplement heureux. Mais alors, comment être en harmonie ?

 

Il est des situations où nous nous mettons simplement par envie, par plaisir et nos sens arrivent à nous aveugler si nous ne prenons pas conscience de cette même situation. Nos envies débordent et nous font miroiter des choses, qui ne sont pas réelles. Nos pensées nous trompent si nous ne sommes pas vigilants. 

 

L'Observance est une aide bien précieuse. Elle va nous permettre d'aller à l'Essentiel. Si peu que l'on ne soit pas bien centrer, c'est la dérive.

 

La base de ces situations est déjà sur un socle peu instable, bancal, en déséquilibre. Nous pouvons chavirer et en souffrir à tout moment. Mais nous ne le voyons pas, aveuglés par nos désirs, notre convoitise, nos fantasmes. Il est pourtant simple que d'être en harmonie. 

 

Observer l'Agya permet d'être centré, d'être en harmonie avec son environnement. Je me rends compte que lorsque je ne pratique pas la technique du Saint-Nom, prise par un environnement envoutant, je me laisse piéger, simplement par mes sens. Je grignote mon bien-être par toute cette panoplie virtuelle, qui me trompe en fait. Et je pars dans l'illusion. Si peux que la soirée a été bien arrosée, il est alors plus difficile que de s'en sortir. 

 

Dernièrement, j'ai vécu une situation qui m'a amené à prendre conscience de l'harmonie. Une relation amoureuse basée sur une fondation non stable à la base, que j'ai ignorée. Cependant, elle m'a fait prendre conscience de la dysharmonie. J'en ai perdu ma Paix intérieure. Une relation que je me suis octroyée, appropriée et qui n'était pas juste, stable. J'en ai souffert, forcément ! 

 

Une relation amicale qui s'est déviée par une relation amoureuse et cette même personne était déjà avec quelqu'un. Cherchons la source, la base. Cherchons l'erreur ! 

 

Je remarque que lorsque je pars par exemple, dans une relation amoureuse, c'est mon être entier qui part. Je vis intensément cette relation. Je donne tout. Je vis intensément cet amour, comme cet Amour qu'Il me donne. Il m'a fait prendre conscience par différentes façons qu'est ce que c'était que l'Amour. Je le vis tous les jours avec Lui, un peu plus chaque jour et je découvre encore. Quand je tombe amoureuse, c'est comme si par son intermédiaire, je le faisais passer. C'était Lui que je donne. Tout part du coeur. Tout part de Lui. 

 

Le plus déstabilisant, c'est quand ces personnes ne vivent pas avec cette même intensité les choses de la vie, les relations. Mais elles ne peuvent pas le faire, quand leur coeur est déjà épris. Quand une moitié de leur être est déjà pris pour quelqu'un d'autre. L'être n'est pas totalement vide, il est déjà à moitié plein. Alors, effectivement le regard, les gestes, les paroles sont moindres et ne peuvent être justes, en accord avec l'être. 

 

L'Agya nous permet ce discernement. Et quand on se rend compte que l'on s'est illusionné, ça fait mal ! Mais a qui la faute ?!

 

Le faux-égo aime bien venir mettre son grain de sel. Au début, il n'est pas remarquable. Il s'habille avec une jolie tenue. Eh oui ! Il faut qu'il passe inaperçu ! 

 

L'Agya permet de le déloger à un moment donné. Et de prendre conscience que l'on fait fausse route. Et hop ! Tout s'éclaircit de nouveau. La brume s'en va et il ne reste plus que le ciel bleu.

 

 

(le 9 novembre 2015)

Tag(s) : #Vigilence, #Essentiel, #Bien être, #Le faux-égo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :