Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est si simple de faire simple. Être dans le présent, permet de faire simple. Ton enseignement, José, nous permet de nous en rendre compte. L'Agya en est notre outil. Quoi de mieux ? 

 

 

C'est toujours difficile de partir d’un lieu où l’on se sent très bien. Je me rends compte que c'est difficile, pour ne pas l'accepter. Quand on accepte pas les choses, on en souffre. Mes pensées, mon ressenti m'ont fait partir à reculons, de L'Ashram, de cet endroit paisible, de cet idéal où je suis si bien !

 

J’ai besoin toujours un peu de temps à me retrouver, à retrouver la bonne posture intérieure (la sadhanà). Je me rends compte que cette fois-ci j'ai mis moins de temps que d'habitude. Comme si un bouton s'est activé automatiquement pour reprendre le chemin en court. Je remarque que ma Conscience s'est positionnée sur le fil de l'instant présent. L'instant présent, il n'y a que ça de vrai, hein...!

 

Alors, ce qui s'était passé, n'était plus...seul le présent est ! Cela facilite bien des choses. Allons au plus simple.

 

Nos pensées

Nous nous compliquons la vie, quand nous ignorons l'instant présent. Le temps passe si vite, quand nous sommes obnubilés par des pensées qui nous emmènent ailleurs. Ce qui défile sous nos yeux en devient invisible. Nous ne vivons pas dans la réalité, mais dans notre imaginaire. Cet imaginaire nous fait croire bien des choses. Alors que c'est si simple que de reprendre la route, là où on l'a laissé, là où une autre action se met en place. Elle se met en place, lorsque nous faisons un pas supplémentaire. Peu importe là, où on laisse les choses. S'il elles doivent agir, elles le feront d'elles mêmes, par La Guidance

 

Acceptons notre expérience ! Rien n'arrive par hasard. Nous avons sûrement d'autres choses à vivre. C'est ainsi...peu importe ce que l'on veut. Nous ne décidons pas tout. Nous sommes mener vers d'autres expériences, pour nous ouvrir l'esprit toujours un peu plus, pour nous faire prendre Conscience de bien d'autres choses. Pour nous faire grandir !

 

L'instant présent

Avançons dans ce train de la vie qui nous emmène vers de belles destinations, pour au terminus, se fondre en Lui. Mais pour cela restons présent, profitons du voyage.

 

Il est si simple de faire simple. Être dans le présent, dans l'instant présent permet de faire simple. Et en étant simple, en étant dans l'instant présent, nous n'avons plus de pensées, nous sommes en Lui. Pleinement en Lui. Nous faisons qu'Un ! Et en faisant qu'Un, nous prenons Conscience de notre environnement. Nous faisons parti d’un tout !

 

J'ai pris Conscience de la nécessité de faire des pauses Saint-Nom si souvent pour me maintenir dans l'instant présent. On est si vite happer ! Oui José, tu avais raison, comme toujours. Les pauses Saint-Nom sont tellement importantes. Sans cela, notre mental nous ballade à droite ou à gauche. C'est comme si l'Agya le tenait ainsi en laisse.

 

Lorsque nous passons d'une action à l'autre, il est efficace de faire pendant une minute la technique du Saint-Nom pour entamer cette nouvelle action, vide. Ce fil de l'instant est très fin et être attentif à chaque pas est primordial. Attentif veut dire être 100 % dans l'action. Ce qui signifie encore être totalement disponible pour l'être. Pour compléter le tout, cette technique du Saint-Nom, nous maintient dans l'instant présent à chaque seconde.

 

Mais alors comment peut-on être totalement disponible ?

 

L'Agya m'a emmené à faire des pauses Saint-Nom très souvent, pour ne pas perdre le fil. J'en faisais pourtant... mais pas suffisamment et je me rends compte que cela me perdait. Être vigilant est indispensable ! Le fil est si fin, si fin que d’y marcher demande beaucoup, beaucoup d’attention. Maintenant, je n'arrête pas d'en faire. Comme si je marchais au ralenti !

 

Je profite du voyage plus confortablement !

 

La Réalité

L'Agya en est l'outil. Il nous permet d'avancer sereinement vers ce chemin, vers La Réalité. Il nous fait prendre Conscience des choses que nous vivons et nous cale là, où nous devons être. Si nous tombons du fil, nous tombons dans un autre monde qui ne sera plus l'instant présent, mais l'illusion. L'illusion de croire nos pensées, de croire la société des hommes, de vivre dans la dualité: le bien et le mal.

 

L'Agya est composé de trois pieds: Service, Satsang et Méditation. Le Service nous permet de faire nos affaires, tout en restant dans l'instant présent avec une technique que l'on nous transmet lors de La Révélation. Il suffit de la demander au Maître de La voie, au guide. Le Satsang nous permet aussi de rester dans l'instant présent en s'effaçant pour laisser passer ces mots que me souffle Le Saint-Nom. La Méditation se fait avec cette même technique pour rester encore et toujours dans l'instant présent, pour nous emmener vers Dhyàna.

 

Je me rends compte qu'il est très facile de sortir de l'instant présent. Il est cependant, si facile d'y revenir. Tout est une question de motivation, de soif !

 

(vendredi 10 juin 2016)

Tag(s) : #posture, #expérience, #Grandir, #Conscience, #instant, #Agya, #pensees, #présent, #Realite, #soif, #interieur, #SaintNom

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :