Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le yoga-originel est une pratique qui s'expérimente seulement. Il n'y a pas de croyance à avoir ! Par L'Agya, nous prenons Conscience de cette paix intérieure, nous en faisons l'expérience. 

 

Il n'y a pas de si bon régal que de baigner dans cette Paix intérieure

 

J'adore être sous son emprise. Cette Paix me permet de me détacher de tout ce qui m'entoure, de me sentir libre, vraiment libre. D'être dans l'instant présent. Le seul, l'unique réalité. Être dans un cocon tout moelleux, si doux, si suave.

 

Cette Paix intérieure me donne l'opportunité d'être ouverte et tout à la fois d'être vide, rempli de tout. C'est un état extraordinaire que j'approfondis de jour en jour.

 

Je vais reprendre un bout de texte que j'ai écrit à une pratiquante du Yoga-originel et j'améliore dans l'instant. La Grâce régit ma vie, je me rends compte que c'est une Grâce. Tout va se faire en temps et en heure, au bon moment, à cet instant-là où je dois le faire. Je suis attirée par Lui: "Lui, Le Saint-Nom" si délicatement, avec tant de tact qu'il m'émeut bien souvent. Et quand je ne suis pas avec Lui, quand la Màyà m'a pris dans ses filets, c'est alors que La Grâce vient m'en délivrer.

 

Quand je suis dans cet état confuse, je m'étends. Je reste tranquille. Il ne sert à rien de faire quoique ce soit, dans un état confus. Avec la technique du Saint-Nom, je pratique consciemment: du moment où je me lève jusqu'au moment où je me couche. Je dois me mettre dans une telle position favorable pour aller vers Lui, aller le rejoindre. Et je pars... je pars dans cette contemplation où je me sens enveloppée d'une vague de douceur intense qui me détache de ses racines grossières qu'est la Màyà.

 

Je contemple cet état d'être, sans pour autant être. Par la Grâce, ces racines se dissolvent et je peux de nouveau me baigner dans cette béatitude, mit ressourcer sans mesure. Ce que je viens d'écrire, je viens de le vivre il y a quelques minutes. Dernièrement, La Grâce m'a amené par diverses façons, à me faire prendre conscience de cet état.

 

J'ai ainsi remarqué que le détachement à un pouvoir remarquable et me permettait ainsi de bénéficier de sa Présence en continu. Je suis passée par quelques petites épreuves et j'ai remarqué « Qui » obstruait ma Paix intérieure !

 

Je le savais pourtant, mais je n'en avais pas pris conscience et toute la différence est là ! J'ai dû vivre cette expérience, pour Comprendre « Qui » fait des caprices et vient interrompre ce climat harmonieux.

 

Pas seulement les événements désagréables qui arrivent comme ça et qui chamboulent l'état d'être, pour peu que l'on ne soit pas bien centré. Mais aussi, sans rien faire, quand tout va bien, nous pouvons nous faire happer par elles. Elles, elles nous emmènent dans des scénarios à n'en plus finir, si peut que l'on se concentre dessus et voilà, elles se font passer pour la réalité, mais il n'en est rien ! C'est nous qui fabulons ! Nous, qui nous laissons mener par le bout du nez !

 

Et voilà le jeu de la Màyà commence. Elles, elles nous emprisonnent dans un endroit souvent sombre où nos états d'âme deviennent incontrôlables, ils varient si souvent. « Elles » ce sont les croyances, les pensées qui nous emmènent partout à la fois et nous perdent.

Rien qu'une croyance et la paix est voilée.

 

(le 7 octobre 2015)

Tag(s) : #ouverte, #Mayà, #Détacher, #Epreuves, #La Grâce

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :