Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand on ne pratique pas La Technique du Saint-Nom, que l'on est hors de l'instant présent, quand on a pas sa Conscience posé sur Lui, nous sommes dans la confusion, dans le faux-ego. C'est si simple en faite ! Ce texte en parle...

 

La sournoiserie de cette partie sombre qui me compose m'a fait dévier de ma trajectoire, en si peu de temps.

 

Le loup caché dans les bois, m'a enlevé. Je n'y ai vu que du feu. Il s'est si bien déguisé, comme il sait si bien le faire à chaque fois.


Pourtant, les autres fois ont été faciles de s'en dégager. Là, je me rends compte qu'il est de plus en plus futé, malin, à l'affût, voulant me faire trébucher à tout prix.

 

Pour un mot. Un mot seulement. Ce mot m'a déséquilibré, m'a fait douter, m'a interrogé, ma fait perdre confiance en moi...m'a fait partir dans un engrenage de pensées sans limites. Cela m'a mis dans un tel état, jusqu'à me faire pleurer. Pleurer, pour avoir perdu la Paix intérieure, pour être reparti dans cet enfer où la pensée est reine, pour l'avoir perdu et n'arrivant plus jusqu'à Lui.

 

Un mot qui m'a mis dans des états d'anxiété, voire de peur, de doute. Ce mot a été accompagné de pleins de choses qui se marient bien avec: hésitation, incertitude, flottement, indécision, perplexité, instabilité, scrupule, méfiance, trouble, mais aussi avec: "tu n'y arriveras pas, tu n'es pas assez douée.''


Ah, la confusion, quand tu nous tiens !

 

Je n'étais bien que dans le Service, l'instant présent. Quand, je revenais pour la pause, je prenais quelques minutes pour méditer. Mais les pensées affluaient et me posais sur le Saint-Nom n'était pas chose facile. Alors, je faisais la méditation parsemée de pensées par-ci par-là. Et la Grâce m'a emmenée vers le Service Direct. C'est alors que j'ai pris conscience qu’être occupé à autre chose, me permettait de canaliser cet afflux de pensées. C'était aussi une bonne manière de lâcher-prise.

 

Je me rends compte que cette détermination, cette motivation ne me lâchent pas, même avec une telle confusion.


Avant d'être pris dans les filets du faux-ego, je me souviens de cette paix qui m'habitait, de Lui (le Saint-Nom, l’énergie Divine que nous avons tous en nous) où sa Présence me suivait dans la journée. Plus de pensée dans les méditations. Je me suis laissée aller. Simplement pour dire qu'il peut surgir à tout moment. Je n'ai pas été suffisamment vigilante, je me suis laissée baigner dans cet Amour, voguant.

 

Je prends conscience que cette expérience renforce encore plus, ma pratique et consolide ce lien, ce lien fidèle, ce rapport intime. Je remarque qu'il est Tout pour moi, il représente Tout et je ne veux qu'être avec Lui.

 

Lorsque je me suis réveillée ce matin, j'ai commencé par méditer comme à chaque fois. Puis, je me suis levée et je suis partie dans la douche. Et là, comme une éclosion, une libération, un cadenas qui se brise, une compréhension qui remonte à la surface. Le sourire qui revient et un merci qui s'échappe.

 

Un mot. Un mot qui remonte. Juste un mot qui me fait prendre conscience que j'ai tout au fond de moi pour continuer mon chemin. Qu'il est là et qu'avec Lui, nous formons qu'un. Je peux donc, avoir confiance. Rien que, décrire ces mots, j'en ai les larmes aux yeux.


Ce mot n'était pourtant que « disciple ».

 

(le 26 juillet 2015)

Tag(s) : #Pensées, #Enfer, #Peur, #Doutes, #motivation, #instantPrésent, #angoisses, #doutes, #LeService, #PaixIntérieure, #SaintNom

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :