Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Ce texte parle de retrouver sa Véritable nature pour vivre pleinement cette vie qui nous ai donner de vivre. En chacun d'entre nous, il y a le mode d'emploi. Le yoga-originel est un des outils qui permet d'y accéder...

 

 

(III ème partie) Se libérer de l’être que l’on croit être

 

J’y trouve mon compte !

 

Voilà une affirmation dont on prend Conscience quand on réalise ce qu’un Enseignement peut nous apporter de bien, d’excellent, d'incontournable. En l’occurrence, Ton Enseignement sur le yoga de la liberté, sur le yoga-originel.

 

La découverte en est fascinante. Elle a toujours été, cependant, avec une dose toujours un peu plus conséquente quand on avance sur le chemin. J’y trouve mon compte, pour m’y retrouver. Retrouver l’essentiel. L’essentiel ! L’essentiel n’est pas toujours ce que l’on croit qu’il est !

 

Sa véritable identité

Ce Satsang que tu as écrit « Connais-toi toi même » sur le site du yoga originel me pose. Comme tu m’as toujours dit de toujours partir du bon point avant d’échafauder sur un mot. Le mot qui m’intéresse est: « Gnothi seauton ». Sur Wikipédia: expression en grec, signifiant Connais-toi toi même... À cette devise s’est créée une variante disant « et tu connaîtras l’univers et les Dieux ». On pourrait ajouter: « et tu connaîtras le Dieu qui est en toi ou qui dort en toi » . Ce qui veut dire en d’autres termes qu’un individu disposant d’une Connaissance parfaite et l’égal de Dieu.

 

La connaissance de soi-même permet à l’individu de prendre Conscience de sa Véritable identité ou on peut dire aussi, de sa liberté. D’où la voie de la liberté.

 

Cette devise sur le fronton du temple d’Apollon en plus à cette époque est invraisemblable ! Ces devises de sages de la Grèce antique plusieurs siècles avant le Christ semblent converger avec d’autres… Comme les messages de Jésus, de Lao Tseu, de Sri Gautama et bien d’autres… à des époques bien différentes, mais dont le message reste unique: nous devons retrouver notre véritable nature. Cette Vérité ne peut être personnelle. Elle ne peut être qu’Universelle, profondément ancrer dans notre Conscience. On s’en rends compte qu’en est sur ce chemin, en pratiquant le yoga originel.

 

Nous ne nous connaissons pas véritablement. Nous restons très superficiels de ce que nous sommes en réalité. La connaissance de soi n’est pas innée, ne vient pas immédiatement à notre Conscience. Nous devons aller à sa rencontre. C’est à l’assoiffé à aller à La Source pour boire. C’est à nous d’entreprendre les recherches, de descendre dans les profondeurs de notre être, pour trouver son essence.

 

Le guide

Je me rends compte que cette recherche passe par différentes étapes plus ou moins difficiles. Difficile dans l’acceptation des choses. Comme si on devait élaguer un arbre pour qu’il puisse en être plus fort. Se détacher.

 

Nous sommes a priori les mieux placés pour nous connaître. A priori ! Cependant, il nous est difficile d’être objectif face à nous même. La connaissance que nous pouvons avoir de nous par l’analyse passe à travers le filtre des autres, de leur opinion. C’est ce que nous croyons en tout cas, en nous identifiant à eux. Les autres ne voient que notre masque social.

 

Dans le roman de science-fiction, la révolution des fourmis de Bernard Werber, il nous rappelle que pour comprendre un système, il faut s’en extraire. Or, nous ne pouvons sortir de nous même. Nous sommes à la fois le sujet et l’objet.

 

Ce cheminement que je parcours avec toi me fait prendre Conscience de la nécessité d’un Enseignant éveillé spirituel. Qui a connu l’éveil. C’est comme lorsque nous sommes perdus dans un labyrinthe. S’il n’y a pas quelqu’un qui visualise d’en haut ce labyrinthe pour nous donner la solution, on ne pourra pas sortir. Là, c’est pareil. Si nous voulons sortir de notre confusion, de nos délires mentaux, de nos peurs, de notre vanité, nous devons suivre un exemple et le mettre en pratique. Cet exemple qui a déjà réalisé ce chemin, qui en connaît toutes les ficelles.

 

L’Agya permet cela. L'Agya c'est aussi le guide, le Guru. Par ton Enseignement, tu nous permets de retrouver le droit chemin, le centre.

 

Le mode d'emploi

Si nous en revenons à notre devise « Connais-toi toi même » nous nous rendons compte que nous ne pouvons pas rivaliser avec Dieu, si nous ne nous connaissons pas. C’est primordial de se connaître. Mais pas de se connaître, nous ! Simplement de se rendre compte comment nous fonctionnons. C’est comme à petite échelle, un système électrique. Si nous voulons que la lumière s’allume, nous devons prendre Conscience de son installation. Mais si nous faisons la sourde oreille, si nous ne prenons pas en compte ce qui se passe à l’intérieur de nous, nous nous compliquons la vie. C’est si simple en faite !

 

Notre faux ego est responsable de la plupart de nos problèmes personnels, la plupart de nos souffrances personnelles.

 

Je me rends compte qu’il y a, à la clé quelque chose de tellement bénéfique, bon, utile. Je découvre dans mon fond intérieur, un espace profitable, une richesse insoupçonnée, de la joie voire de l’Amour. Comme une porte qui s’ouvre vers un autre monde. J’en déniche des prémices.

Tag(s) : #Conscience, #Enseignement, #Essentiel, #Le Saint-Nom, #Observance, #Liberte, #Connaissance, #identite, #Agya, #paix, #Guide, #yoga, #Source, #Essence

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :