Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous propose ce témoignage. Je me rends compte, une fois de plus, des trésors de l'instant. Plus l'on pratique et plus on découvre la profondeur de notre être. Voici...

 

Je ne suis bien que dans Le Service. À force d’expérimenter Le Service dans mon boulot par exemple, où je ressens être à ma place, à faire ce que je dois faire, quand je dois le faire, je me régale avec les personnes, même celles qui sont difficiles (elle et la famille).

Être dans Le Service, c’est vivre intensément ce que l’on doit y vivre, bien ou mal. C’est avoir le discernement. C’est ne pas s’attacher à ses choses, durs quelquefois, elles passent simplement. Être dans Le Service, c’est être dans la Technique dite du Saint-Nom, c’est être dans l’instant. Instant après instant, on vit ce présent. C’est vivre avec précision, avec netteté les choses. Les gestes en sont tellement précis.

Hier quand je suis venue à L’Ashram à 17H, je me suis posée dans le canapé avec la couette, devant la télé, tout en étant dans Le Service. Sa Présence me vient si facilement maintenant. À force d’être dans Le Service, je ressens comme une masse qui se pose, là. C’est tellement lourd, tellement pressant, tellement pesant, qu’instantanément, je suis obligée de fermer les yeux, pour méditer quelques instants. C’est trop dense.

Depuis la dernière fois au Satsang jusqu’à hier pour l’instant, j’ai ressenti encore une fois "la Béatitude". Quand je suis rentrée, une nouvelle fois. Quand je me suis réveillée, une autre nouvelle fois. Hier, quand Sourire à donner Satsang, j’étais alors baigné dans cette même Béatitude. Wahoooo...Cet état d’être qui me fige en un instant. Comme d’une pression, une masse, oui, qui se pose pour m’envelopper entièrement, d’une Présence captivante. Je ne ressens alors plus mon corps, je n’existe plus en tant que tel, je suis la pièce, je fais partie de la pièce. Qu’est-ce que je suis bien !

Oui, c’est difficile de parler de La Béatitude. Comme s’il me manquait des mots pour exprimer vraiment ce que je ressens. La décrire, je ne sais pas trop le faire. Les mots me manquent, tellement que c’est le calme le plus complet, le plus total, l’insouciance, la délicatesse, la volupté, un bien-être incommensurable.

 

(le 21 mai 2017)

 

Satsang sur le même thème écris par le guide du yoga-originel

" Sri Hans Yoganand"

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :