Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel différence il y a entre l’instant présent et le futur ? D’un état de paix on part à un état confus. Ce texte relate d'une expérience où la pratique du yoga-originel prend sa place dans notre quotidien.

 

 

Je remarque avoir un boulot qui me plait, dont je prends plaisir à faire. Cependant, il n'est pas essentiel de faire un boulot qui nous plaît, de prendre plaisir à le faire, non. Il est essentiel de le faire en étant dans Le Service, en continuant sa journée, dans Le Service.

 

Quand je pars au boulot, je prends à chaque fois la même route pour aller chez les uns et les autres. Cependant chaque trajet est différent . Il n'y a pas un trajet qui soit identique à un autre. À chaque fois, je passe par ce même trajet et tout change. Le temps n'est pas figé, il évolue. Notre regard n'est pas figé, l'environnement bouge, danse.

 

Je prends Conscience du trajet. Étant dans La technique du Saint-Nom, dans Le Service, le paysage qui défile sous mes yeux à une profondeur sans mesure. C'est comme si je rentre en contact physiquement avec mon environnement, avec le monde. Je regarde avec mes yeux chaque chose : la lumière dans les feuilles des arbres quand le vent les fait danser, la couleur des champs de blé qui varie du jaune paille à l’or. Le contraste de l’ombre de la porte de la grange et de ses murs, où le soleil remplit de sa lumière.

Je touche aussi avec mes mains par exemple, le volant. Son aspect me paraît différent d'un moment à l'autre : sa matière un peu râpeuse, quelquefois un peu dure, quelquefois un peu chaude.

Je respire : les odeurs du dehors, quand j'ouvre les fenêtres. Ces parfums si délicats de jasmin qui me font me sentir bien, qui me permettent de prendre Conscience d'être au milieu de l'environnement, de goûter à ces petites choses délicieuses, qui s'offrent à mon passage. Je vis l'instant dans son entièreté !

 

Prendre la voiture pour aller à mon travail est bien pratique. Pendant ce trajet, c'est comme si j'ai un préambule qui m'est offert avant d'entamer cette journée. J'en profite pour poser ma Conscience sur Lui par La technique dite du Saint-Nom. J'en profite pour m'harmoniser avec le milieu dans lequel je me trouve dans l'instant.

 

Même dans la grisaille du quotidien ou des trajets répétitifs, il est toujours possible de nous éveiller à la vie, d'emprunter des chemins de traverse. Il suffit juste de continuer à poser notre Conscience sur Lui, de pratiquer la technique du Saint-Nom et la Guidance nous emmène, nous suit dans notre voyage.

 

« La vie c'est comme la bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre » disait Albert Einsten.

 

Qui est-ce qui nous permet de rester en équilibre ? C'est L'Agya !

 

L'Agya

Le bien-être qui en découle de cette pratique nous prépare à affronter les instants suivants, à affronter non seulement les inévitables inconvénients du trajet, mais aussi les tâches quotidiennes.

 

Pratiquer cette technique permet d'arriver en étant serein, calme, bien dans ses baskets ! Ainsi notre attitude plus sereine, plus lucide, apaisée au cours de ces trajets quotidiens, ne peut avoir que des effets bénéfiques. On arrive au travail avec une vision positive, qui nous aide à tirer le meilleur parti de notre journée. De retour chez nous, c'est la même chose. Nous sommes plus à l'écoute des uns et des autres, nous sommes plus disponibles, souriants, détendus.

 

Être dans Le Service, c'est rester dans l'instant présent. C'est de ne pas s'inquiéter d'être en retard, c'est de ne pas être agacé parce qu'on a un tracteur qui roule à 30 km/heure et que l'on ne peut pas le doubler avant deux kilomètres ! C'est ainsi ! S'inquiéter n'y changera rien ! Le tracteur poursuivra sa route quand même. Par contre, de cet état de paix dans laquelle nous avions été durant ce début de journée, se modifiera en un état d'énervement, d'anxiété , rendra le trajet difficile, plein de doutes. On arrive à destination agacé et dans un état d'esprit négatif.

 

Quel différence il y a entre l’instant présent et le futur ! D’un état de paix on part à un état confus.

 

Quoi de mieux que de commencer, de poursuivre sa journée par quelques respirations ? Respirer, c'est prendre Conscience que nous sommes en vie, une fois de plus. Un cadeau ! S'écouter respirer c'est vivre !

 

Respirer, c'est coloré chaque respiration les unes derrière les autres. Comme du sel que l'on rajoute dans un plat pour lui donner du goût.

 

(dimanche 4 juin 2017)

 

 

Satsang sur le même thème écris par le guide du yoga-originel

" Sri Hans Yoganand"

 

Tag(s) : #LeService, #SaintNom, #instant, #Agya, #Guidance, #Bien être, #Harmonie, #Présent

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :