Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce texte parle de nettoyer son intérieur, de mettre de La Lumière en son dedans, pour accéder facilement à son Créateur.

 

 

Je vis vraiment comme un tremblement de terre important, en ce moment. Cependant, je me rends compte du potentiel de L'Agya. Par son intermédiaire, Il me permet ce  rassemblement. Ma Conscience s'étant dispersée sûrement à droite et à gauche depuis le temps « Il » me permet de la rassembler en son centre, en son noyau.

 

 

La Conscience

Rassembler la Conscience et éloigner ce qui n'a plus lieu d'être. Ce qui provoque ce genre de secousses intérieures, hein ? C'est comme les plaques terrestres. Lorsque les plaques bougent, les deux blocs de roches situés de chaque côté de la faille se déplacent brusquement. Les ondes du choc se dispersent alors à la surface de la Terre : elle se met à trembler, comme ce que je vis.

 

 C'est comme lorsqu'on remue l'eau d'un étang. La vase remonte à la surface, on y voit trouble. Il va falloir un certain moment pour que l'eau redevienne transparente, que tout soit bien rangé. Ici, c'est pareil. Depuis ton dernier Satsang, depuis le mien, je me rends compte être à un endroit propice. Je me rends compte qu'à l'intérieur, dans mon dedans ça bouge drôlement, ça tremble, ça frappe fort comme d'un tonnerre, comme d'un tremblement intérieur ! 

 

Par la technique du Saint-Nom, par Le Service on est à l'abri. On a Conscience qu'être en Lui est notre refuge, un endroit nous protégeant des intempéries. 

 

 

La Grâce 

La grâce m'amène à la méditation formelle souvent, enfin quand j'en ai l'opportunité. Cette pratique me permet de poser les choses, de retrouver la paix intérieure plus intensément. Comme si cet endroit en avait été nettoyé au préalable, un peu plus, un peu mieux. En fait, non il n'a pas été nettoyé cet endroit. Il est toujours aussi lustré, aussi brillant par Sa Lumière qu'au début de ma venue dans cette vie. Seulement, L'Agya me permet d'enlever encore et toujours ces fines couches qui ne me permettent pas de profiter pleinement de cette paix intérieure. Encore des choses à enlever, à nettoyer, à lustrer pour accéder à Lui en toute simplicité, dans le moindre détail.  

 

Ton dernier Satsang m'a fait tellement de bien ! Tellement ! Il m'a donné les outils pour avancer mieux, comme pour pallier à ce moment perturbateur. 

 

Chaque chose arrive quand on est prêt. Prêt pour s'en servir, prêt pour avancer mieux. Prêt à entendre. Prêt pour vivre pleinement ce que l'on doit y vivre, là à cet instant. Cependant, on est jamais prêt tant qu'on a pas enlevé ceux qui obstruent notre intérieur, pour bénéficier pleinement du Saint-Nom.

 

L'instant nous dévoile ces instants merveilleux gorgés du Saint-Nom, pour nous plonger dans ces instants intenses, où l'unité n'a que place. 

 

 (Le 26 juin 2017)

 

Tag(s) : #Grâce, #SaintNom, #méditation, #Conscience, #Agya, #Paix, #Satsang, #simplicité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :