Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ce texte il est dit de prendre en compte le choix de l'autre et de s'y conformer. C'est aussi lui permettre d'exister ! 

 

 

Qu'est-ce que j'aime être avec Caroline, la trisomique ! Je me régale à chaque fois. 

 

Aujourd'hui, je me suis rendue compte que ces problèmes ne sont, en fait que les miens sous une autre forment, avec d'autres expériences. Comme si par l'intermédiaire de la vie de Caroline, je prends Conscience de la mienne. Incroyable !


 

Les outils que je peux donner à "Coco" pour avancer mieux dans ces expériences, je me rends compte que c'est les mêmes pour les miens. 


 

Hier, quand j'ai écrit ce Satsang "la soumission", j'ai eu dit, en parlant de mes enfants, ceci : « Même s'ils me manquent dans mes moments où mes pensées me rattrapent, je ne peux leur en vouloir de ne pas rester quinze jours, comme d’habitude pendant ces grandes vacances. Ce serait de la vanité ! Ne pas prendre en compte leur choix c’est ne pas faire attention à eux, en faire qu’à ma tête. Parce que moi, j'ai décidé que ça se passera comme ça ! Qui je suis pour décider ainsi ? Ne pas prendre en compte leur avis, leur souhait, c'est une forme de non-respect. C'est le début d'un conflit. »


 

Aujourd'hui, en discutant avec Caroline, j'ai remarqué que ce que j'avais pu écrire hier matin, ressortait d'une autre façon hier après-midi. 


 

Caroline est en colère par rapport à une autre intervenante qui n'en fait qu'à sa tête. Elle ne fait pas cas, de l'avis de Caroline. Je remarque qu'il faut que Coco prenne place dans sa vie, comme pour se positionner, comme pour prendre place dans ce monde. Je lui dis : « dis-lui ! Exprime-toi ! Dis-lui ce que tu aimes et ce que tu n'aimes pas, il faut que cette intervenante apprenne à t'écouter, plus qu'à parler». 


 

Dire ce qu'elle aime et ce qu'elle n'aime pas et important et pour elle et pour les autres. C'est s'affirmer. Ainsi elle prend place, comme si elle se mettait en lumière. Elle existe ! Et Coco à besoin d'exister, de se sentir entendue. Et comme je lui dis, elle a le droit d’exister. Si elle fait partie de ce monde, ce n'est pas un hasard. C'est qu'elle doit donner des choses et en recevoir. Et la meilleure façon de donner la possibilité à quelqu'un d'exister, c'est bien de faire attention à ce qu'il aime et à ce qu'il n'aime pas. C'est une forme de respect


 

N'est es pas une forme de respect qu'être entendu ? Compris, on s'en fou, mais être entendu ?


 

S'écouter mutuellement c'est se respecter. Si chacun faisait attention au choix des uns et des autres et se conformait à ces choix là, sans les contredire et les remettre en cause systématiquement, le monde en serait autrement. On peut discuter bien sûr, mais ne pas faire autrement que ce qui a été décidé, c'est respecter l'autre, c'est respecter son environnement


 

Il est pourtant simple de prendre en compte un choix qui a été définit, qui reste dans la logique des choses bien sûr et de se soumettre à ce choix-là. Accepter pour lâcher-prise, on revient à ça ! 


 

Je me rends compte que Caroline peut faire grandir cette intervenante en lui disant les choses. Sur ses choix, de ce qu'elle aime et de ce qu'elle n'aime pas. Ainsi, Coco va elle même grandir en s'affirmant. L'intervenante va grandir en acceptant ce que Caroline va lui dire. Écouter l'autre. C'est une forme de sagesse. Comme je dis à Caroline, il n'y a pas besoin de se mettre en colère pour dire les choses, simplement et proprement. Après, ce que l'autre en gardera, c'est son problème, n'est ce pas ? L'interprétation que son ressenti en fera n'est pas le problème de Caroline dans cet exemple. C'est celui de cette intervenante. Cela ne rentre pas en compte dans la discussion. 


 

Tout ceci pour prendre Conscience de mon propre chemin. 


(jeudi 17 Août 2017)

Tag(s) : #Epreuves, #Essentiel, #recentrer, #LâcherPrise, #Grandir, #Centre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :