Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour une vie simple, il n'y a qu'un seul endroit: l'instant ! L'Agya, l'Enseignement du Maître m'amènent vers cet état de Conscience où seul Sa Présence compte. Voilà de quoi relate ce Satsang.

 

Ton Satsang

Après ce Satsang que tu m'as écrit, bien des choses ce sont comme rangées à leur place. J'en ai pleuré de soulagement. Un espace s'est encore ouvert résultant une paix intérieure invraisemblable. Cette paix intérieure si grande m'enveloppe de tant de douceur, quand je pose ma Conscience sur Lui.

 C'est comme si enfin, ce que j'ai toujours ressenti dans mon existence a un sens en fin de compte, maintenant j'en prends Conscience. Je n'ai jamais voulu être grande, responsable, forte. Le monde des hommes m'effrayait plus qu'être en sa compagnie. Mon passé ne m'a pas aidé non plus à y aller, enfin je me rends compte que c'est un mal pour un bien ! Comme si à force de souffrances nous sommes amenés à regarder ailleurs. Tout ceci pour me faire prendre Conscience qu'à l'intérieur, dans mon dedans s'y trouve Le Saint-Nom
 

Posé sa Conscience sur Lui

Je me rends compte que ça a toujours était fastidieux qu'être dans ce monde des hommes, où chaque geste fait en est une corvée. Cependant, pratiquer le yoga originel dans son quotidien, tourné son regard à l’intérieur, s’est acceptée ce qui nous arrive avec simplicité. Tout est simple quand on est centré. Il n'y a pas d'angoisse, de questionnements, de perturbations intérieures, tout se fait simplement dans l'instant. C'est comme si on Lui laisse les commandes de chaque instant qui se présente devant nous. On Lui fait confiance. Rien n’arrive par hasard. Le hasard c’est Lui, c’est Sa Lilà. C’est comme s’Il gomme les impuretés de ce monde.  C'est comme un filtre, une passoire, un tamis. Par ce passage, il nous permet d'avoir un autre regard plus sain, plus clair, plus limpide, plus vrai. 

 Tout ce chemin pour en fin de compte réalisé qu'à l'intérieur de soi réside un monde si beau, si plein d'amour, si délicat, si opportun, si serein, si tranquille, si plein de fleurs aussi belles les unes que les autres, où des papillons, libellules et autres insectes, virevoltent à leur convenance, dans une insouciance sans lendemain. 
Ce monde c’est toi qui m'y as amené tranquillement. C'est par L'Observance de L'Agya que j'en ai pris Conscience. Et encore, ce qui me rebute quelquefois, me mets mal à l'aise, me fait mal et guérit par ton Satsang Direct, par ton Darshan, me rends de nouveau l'instant si plein de Lui, si plein de Paix. C'est comme si tu me soignes l'esprit, en le désinfectant et en lui appliquant ton remède. Voilà pourquoi, vivre près de toi en est mon seul besoin, ma seule volonté. Tu es mon remède pour grandir en Conscience. Recevoir Ton Enseignement quotidiennement c'est une opportunité pour Le rejoindre plus facilement, plus simplement, retrouver cet état de Conscience d'être uni à Lui. Le reste n'est que secondaire, le reste m'importe peu.

 

Service, Satsang et méditation

Quand on observe L'Agya, on se rends compte qu'il est là, à chaque instant quand on pose notre Conscience sur Lui, par la technique du Saint-Nom. On le ressent si intensément que chaque geste fait et comme une dédicace pour Lui en remercier, par Reconnaissance. C'est comme si on Lui faisait à Lui. 

 Posé Sa Conscience sur Lui, c'est être en Son père, comme disait Jésus:
" Je suis dans le Père et le Père est en moi ". 
 Être en Sa compagnie, c'est avoir confiance en Lui, c'est être dans le flux de Sa Grâce, c'est bénéficié de toutes ses vertus, en se soumettant à Lui. 
Quoi de mieux que d'être regardé par son Père, d'être comprise ? Lui seul peut nous comprendre, Lui seul sait mieux que quiconque !
Je me rends compte de ne pas avoir besoin d'être forte pour avancer dans l'existence. Quand on est sous Son coude, sous Son aile, Il nous couvre, nous couve. Quand on a pris Conscience de n'être pas grand-chose, on ouvre ses poings, on ouvre ses bras et on se laisse faire. On se laisse traverser, imbiber de Sa Présence, de Son Amour, de Sa Paix. 
 La société des hommes est-elle qu'elle est ! Je ne peux la changer. C'est à chacun de nous, de faire le choix, de faire la démarche de regarder dans son intérieur plutôt que son extérieur, pour y découvrir le trésor qui y dort ! Pour enfin s'y unir et revenir à Lui, en toute Conscience. Sachant cela, on ne peut rien faire de plus. On ne peut que témoigner sur sa vie des bienfaits de Sa Présence. Chacun à son libre arbitre pour y arriver. C'est une Grâce qui nous a été donnée pour atteindre ce but existentiel. 
 À la longue quand on pratique assidûment le yoga-originel, on le ressent de plus en plus dans l'instant qui nous ai donné de vivre. Plus je pratique, plus j'ai besoin de pratiquer, cela devient une soif intense que d'être en Sa Présence. Je le ressens alors de tellement de façon qu'Il m'émeut. Quand je suis dans cet état de Conscience, je n'ai pas envie dans sortir et pourtant...le Dharma fait partie de L'Agya. Le Dharma c’est aussi d'aller travailler. Suite à la médiation assise matinale, je dois me faire violence bien des fois, pour sortir de cet état de plénitude, de bien-être incommensurable pour aller dans le monde des hommes. 
 Ne pas s'accrocher à ces instants passés par la méditation, où l'on a baigné dans Sa légèreté, Sa quiétude, Sa Béatitude, s'est rester dans Son flux pour passer à l'instant suivant sans amertume. 
La méditation nous permet de faire du vide en soi. Pour pouvoir se remplir, il suffit de se vider l'esprit quotidiennement. De ne pas faire qu'à de ses pensées qui nous perdent et nous racontent une histoire.
 Plus l'on fait de l'espace et plus on médite profondément, plus on médite et moins les pensées viennent nous déranger et plus on s'approche de Lui, plus on s'unit. 
 Quand, je dois aller travailler, c’est toujours un peu dur de se sortir de cet état méditatif, pour se donner à d'autres que Lui. En me donnant, c'est comme si je me donnais à Lui. Mes gestes, mon attention se fait dans l'instant, unie à Lui. 
 

(Dimanche 06 Août 2017)

Tag(s) : #Agya, #Enseignement, #SaintNom, #Observance, #Conscience, #instant, #pratique, #Confiance, #YogaOriginel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :