Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On se rends compte quand on pratique le yoga-originel, qu'il y a deux mondes. Un monde de mille et unes couleurs, joyeux, en Conscience, et l'autre tout gris, angoissant, confus. Et pourtant, il suffit juste de poser sa Conscience sur Lui, pour récolter les bons fruits.

 

Hier Caroline m'a fait prendre Conscience de quelque chose de fondamental ! Je me rends compte qu'en discutant avec elle sur ces problèmes, je me rends compte que les mots que je peux lui dire me renvoient à ma propre expérience.

 

Faire bien, faire mal 

Je lui disais par exemple que tout aller s'arranger, que ces problèmes qu'elle peut rencontrer aujourd'hui avec cette intervenante, n'est pas un hasard. C'est pour la faire grandir, pour qu'elle s'affirme, qu'elle prenne place dans ce monde. Les choses vont se poser petit à petit. La solution va se dessiner devant ses yeux. Il n’est pas besoin qu’elle l’a cherche, elle viendra à elle quand elle sera prête. 

 

Il faut juste qu'elle ai confiance en elle. Elle peut avoir confiance en elle, c'est une fille bien, elle fait les choses bien. Je lui dis quand elle fait les choses bien, je lui dis aussi quand elle fait les choses mal. Je lui dis pour qu'elle se rende compte des choses qui sont bien. Quand elle fait les choses mal je lui dis aussi, comme hier. Elle a fouillé dans le sac de sa maman pour lui prendre de l'argent dans son porte-monnaie sans lui avoir demandé. Sa maman a rouspété. Je suis intervenue pour lui dire. C'est un manque de respect de lui avoir pris de l'argent sans lui avoir demandé. Je lui ai donné un exemple : " La dernière fois, tu as rouspété quand l'intervenante a pris dans ton sac des affaires, alors que tu avais fait le souhait qu'elle ne le fasse pas. C'est aussi un manque de respect. Et toi, tu as fait la même chose, aujourd'hui."

 

Je me rends compte qu'il y a pas mal de temps, que Caroline n'avait pas fait ce genre de choses. Toute cette histoire avec cette intervenante, pollue Coco. Être constamment avec une personne qui ne fait pas les choses correctement, qui fait mal les choses, c'est comme si cette personne déteint sur nous. 

 

Etre dans Le Saint-Nom*

Ce qui me fait prendre Conscience que si je ne pose pas ma Conscience sur Lui, Le Saint-Nom, à un moment donné, je vais mal faire les choses. Le Saint-Nom est vraiment un effaceur, un effaceur de la confusion. Faire les choses mal s'est être décentrées, c'est ne pas être dans La Conscience du Saint-Nom, dans la technique du même nom

 

Caroline ne connait pas la pratique du yoga originel. Cependant, en me rendant compte des expériences de Coco, je prends Conscience de mes propres expériences. Je me rends compte que toutes ces histoires de suicide, de secrétaire, de cette intervenante, des autres intervenantes, de Caroline me font prendre Conscience que je peux moi-même aller dans ce mal en ne me recentrant pas. Comme si la confusion apporte le mal. 

 

Même si on n’est pas une mauvaise personne, à la base on n’est pas une mauvaise personne, Dieu nous a créées parfaitement bien. Être dans la confusion apporte cette mauvaise personne. Comme quoi, il faut toujours posé sa Conscience sur Lui, ce qui nous permet de ne pas aller dans cette confusion.

 

Je me rends compte par exemple de mon attitude face à cette intervenante de Caroline. En posant ma Conscience sur Lui, en étant centrée, je suis sauvée. Sauvée de ne pas la dénigrer, la critiquer, la blâmer. Ce qui est du karma. En posant ma Conscience sur Lui, je me rends compte être hors Karma. Et bien au contraire, la Guidance m'a amené à rencontrer cette intervenante et Caroline, pour arranger les choses. 

 

En posant ma Conscience sur Lui, je me rends compte faire les choses, pour arranger les choses. Non pas pour les démolir. Quand on est dans la confusion, on démolit les choses. Quand on est dans le Saint-Nom, on arrange les choses. 

 

Ce qui est totalement différent. Les gens sont souvent dans la confusion, ils n'arrangent pas les choses, ils les démolissent. Soit par leurs vanités, leurs jalousies, leurs angoisses, leurs peurs.

 

Cette expérience avec Caroline m'indique que cette intervenante, pollue l'intérieur de "Coco". Il y a tellement de choses qui arrivent, ou Caroline se rends compte des faits et des gestes qu'à un moment donné, elle s’y perd.  Comme ça fait un petit moment qu’on n'a pas été ensemble, 4 jours, depuis qu'on s'est réuni pour discuter avec l'intervenante, 4 jours, c’est long pour Caroline. 

 

Elle s'y perd. Cette confusion avec ces questions, ces remises en question, ses angoisses est  venue la perturber et a fait qu'elle a mal agit par ce geste. C'est la confusion qui l'a amené à agir mal. Elle a fait mal les choses. Comme avoir pris de l'argent dans le porte-monnaie de sa maman, sans lui avoir dit. Alors que ça faisait vraiment un moment qu'elle ne faisait plus ça, de voler, de mentir. 

 

Je me rends compte quand je suis en présence de Caroline, c'est comme si je lui apporte un bien-être, une Vérité qui lui fait du bien, qui l'a remet à sa place et qu'il lui permet de parcourir son chemin tranquillement, sans embuscade. 

 

Etre en Sa présence me permet de faire les choses bien. Quand je ne suis plus dans Sa Présence, ça m'amène à faire les choses mal. D'où le bien et le mal. Le bien et le mauvais. Comme certains portent de bons fruits, d'autres portent de mauvais fruits. Caroline porte de bons fruits. Quelquefois, il y a un mauvais fruit. Mais qui l'a amené ce mauvais fruit si ce n'est la confusion ?

 

Les bons fruits

L'intervenante de Caroline est un arbre qui porte de mauvais fruits. Elle est dans la confusion, elle fait les choses mal. C'est le faux ego qui l'amène à la confusion, par sa vanité, sa supériorité. Elle ne s'en rend pas compte d'être dans la confusion. Pour elle tout va bien, même quand ça ne va pas. Ce n’est pas de sa faute, dit-elle ! Pratiquer le yoga originel permet de se rendre compte si l'on est dans la confusion ou pas. L'Agya nous permet cela !

 

Quand je suis dans Le Saint-Nom, je me rends compte de La Guidance, elle me fait grandir, elle me permet de me rendre compte des choses. Quand je ne suis pas dans la Conscience du Saint-Nom, je ne suis pas bien. Je doute sur mes capacités, j'en arrive à être jalouse de certaines personnes, c'est la confusion. Et la confusion m'amène à faire les choses mal.

 

Quelquefois dans mon arbre, il y a des fruits abîmés, en mauvais états, un peu pourri, dû à cette confusion.

Pourtant, Le Saint-Nom apporte seulement de bons fruits ! Il faut en prendre Conscience, Le Saint-Nom apporte que de bons fruits: la paix intérieure, l'Amour, La Grâce et Sa Guidance, le bien-être, l'humilité, l'Unité. 

 

Nous pouvons tous avoir de bons fruits si nous posons notre Conscience sur Lui !

 

Quand on a sa Conscience posée sur Lui, on a envie, on a besoin de rassembler, de s'harmoniser avec ce qui nous entoure. On a besoin de Paix, de Sa Présence, de Son Amour. C'est fondamental pour de bons fruits !

Je me rends compte du mal-être qu'il y a dans la société des hommes. Les gens sont pris dans leur confusion. Quand on voit toutes ces choses mal qui se passent dans le monde, on se rend bien compte que les gens sont perdus dans leur confusion. Et pourtant, quand on a notre Conscience posée sur Lui, tout s'harmonise tellement bien ! On est dans la paix et on agit ensemble, pour le mieux de l'autre. Voilà la différence entre la Conscience du Saint-Nom et la confusion. Quand je ne suis pas dans la Conscience du Saint-Nom, mes fruits ne peuvent pas être bons.

 

Caroline me fait prendre Conscience par ses expériences, mes propres expériences. Nous grandissons mutuellement. 

 

Toute cette dualité pour me faire prendre Conscience de L'Unité. De Lui ! Oui, il n'y a que Lui qui peut nous sauver, c'est bien Vrai ! Il n'y a que Lui qui peut nous amener les bons fruits, bien juteux, bien mûrs. 

 

Tout ça pour arriver de la dualité à L'Unité. L'Unité étant Le Saint-Nom. Il a valu que je passe à toutes ces expériences de dualité pour me rendre compte que tout ça amène à un seul endroit : La Conscience du Saint-Nom. Poser sa Conscience sur le Saint-Nom c'est faire les choses bien. C'est s'harmoniser avec le dedans et le dehors. Je disais à Caroline avant d'entrer dans sa maison, de venir regarder cette fleur. Une fleur si belle, comme ce qui est dans son intérieur. La beauté de la fleur nous rappelle Le Saint-Nom. Tout s'harmonise du dedans au dehors. Posé sa Conscience sur Lui, c'est mettre en place des choses qui permettent cette harmonisation, par La Guidance.

 

 

Mots de la voie du yoga-originel: 

Saint-Nom* [n.m] ou Verbe, Satnam, Esprit-Saint, Te, Brahman, Purusha, Kewali Kumbhaka, àkàsha ou Shabda Brahman dans la littérature yogique classique :

 

-Désigne trois choses: 1/le principe transcendant -voir plus bas- 2/la sensation, ou feeling, que l'on ressent en ayant conscience de Lui 3/la technique de Méditation* permettant d'en prendre conscience qui est une des quatre techniques de Méditation enseignées au cours de la Révélation*. La technique du Saint-Nom se pratique de deux façons :

 

1/ Assis [façon zazen], en ne faisant rien d'autre, au début de chaque méditation* formelle.

 

2/ En action, tout en vaquant à ses occupations quotidiennes, c'est le Service*. Cette technique est invisible au regard et peut se pratiquer partout, même en pleine rue, sans que quiconque ne s'en rende compte.

 

-Désigne le principe transcendant qui réside en l'homme, comme en toutes choses vivantes, et qui est une émanation de ce que la voie nomme L'Un*. Le taoïsme dit Te et Tao. Le Tao est L'Un et le Te est le Saint-Nom.

 

On le désigne aussi par le mot Verbe. Certains lui donnent le nom de pràna même si cette acception est réductrice, aux yeux de la voie, à cause de l'affirmation que le pràna, est amené au corps par l'inspiration de l'air et que si le pràna est fait de Saint-Nom il n'est pas le Saint-Nom.

 

On peut lui donner le nom de Saint-Esprit, celui dont il est question dans le Nouveau-Testament. Le mot Esprit traduit dans le Nouveau Testament le mot grec Pneuma [littéralement Souffle]. C'est pourquoi l'étude du Saint-Esprit est appelée la pneumologie

 

Par la Méditation sur le Saint-Nom, assise ou en action, on met notre vrai-soi; la Conscience, en Lui et cela nous fait ressentir ses caractéristiques, ses qualités intrinsèques que les mots: Amour*, paix, joie, sérénité peuvent qualifier  [même imparfaitement].

(Mercredi 30 Août 2017

Tag(s) : #Agya, #SaintNom, #Conscience, #confusion, #pratique, #recentrer, #Harmonie, #YogaOriginel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :