Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il n'y a pas de leurre, si nous voulons vivre pleinement cette vie, nous devons partir du bon endroit, du bon point. Dans le yoga-originel, faire le calme s'est posé sa Conscience sur Lui pour retrouver sa Paix intérieure. 

 

 

 

Mais que c'est bon de ne rien faire !

 

Après six mois de saison, La Grâce m'a conduite vers l'état de calme. Les premiers temps n'ont pas été évidents. J'ai dû méditer souvent pour compenser un manque. L'Observance m'a conduite vers cette sérénité, cet apaisement, retrouver la Paix intérieure.

 

Je me rends compte que tout mon environnement est comme "complice": tout s'enchaîne si parfaitement pour que les choses se fassent bien et que je n'ai pas à y revenir. Tout est clair. Mes affaires se font simplement avec détachement, confiance et efficacité. Ce qui me permet d'être présente sur le moment tout en prenant du large après !

 

Mon quotidien est parsemé des quatre techniques du yoga de la voie, ce qui me conduit avec agilité, assurance.

 

La Musique vient carillonner mes journées. J'en suis attendrie, émue, captive à chaque fois que j'en prends conscience. Et j'écoute... j'écoute avec Attention. Cette mélodie apaise, réconforte, sécurise par des sons qui tintent, qui sonnent et qui sont tout à la fois doux, harmonieux, clairs et si présents.

 

Sa Présence se fait de plus en plus sentir. L'Observance permet de prendre conscience du Saint-Nom et de vivre pleinement.

 

Comme cette Paix intérieure que nous avons tous, en nous et qui nous rends si amicales, si fraternelles, si complices, si joyeuses, si amoureuses.

 

Quand nous sommes dans cette Paix intérieure, plus rien n'a d'importance seule cette Paix. Les pensées n'ont plus leur place, seul le Présent est.

 

La Grâce nous conduit à faire les choses de suite, dans l'instant. Ce qui permet de s'organiser, d'agir et de ne plus penser. Je remarque que je ne suis pas un être à penser, je suis un être à vivre l'instant présent.

 

Comme lorsque je ressens Sa Présence dans ma poitrine. Une chaleur, une Présence se font de plus en plus sentir. Elle monte et monte pour m'envelopper entièrement. C'est par sa douceur, sa profondeur qu'elle prend mon être. Je sais alors que c'est maintenant, le moment.

 

Les prémices de la méditation se traversent avec volupté. Je plonge alors si facilement en Lui que je me retrouve vite dans ce vide. Suis-je encore là ?

 

Dans cette profondeur, il n'y a plus rien, je ne ressens plus rien, je n'existe même plus. Je suis pourtant si bien. Et c'est par des petites secousses involontaires que je vais bouger. Le faux-ego viendrait-il me titiller ?!

 

Je suis bien consciente que cette période calme va me permettre de me ressourcer et d'approfondir encore plus ma Conscience. Nous avons tous besoin de nous poser, de réajuster notre intérieur. De lui donner plus de clarté, de simplicité, tout en continuant cependant à le nettoyer, à l'astiquer, à le polir pour accéder à plus de fluidité, de profondeur, de clairvoyance, voire de discernement.

 

Faut-il que l'étang se calme, que la vase se pose pour réamorcer l'étape suivante ? Faut-il prendre le temps de vivre et de se rendre compte que nous sommes composés d'un corps ingénieusement constitué ?

 

Observer l'Agya, permet de grandir au fil des jours

 

Cette paix intérieure m'accompagne de plus en plus, dans la vie quotidienne. Elle m'amène des qualités que je n'aurais pas soupçonnées: la Foi, la Confiance et l'Amour.

 

L'Agya prend de l'ampleur et m'accompagne dans cette vie qui par l'Observance se traduit par "paisible".

 

Dieu nous a si bien créés. Nous avons tout en nous, pour reprendre notre place initiale. Celle d'être en Paix, dans cette paix intérieure dont nous avons la clé. C'est par l'Observance que j'en prends conscience.

 

(le 22 octobre 2015)

Tag(s) : #Méditation, #Observance, #Paix, #Apaisement, #Ressourcer, #Grandir

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :